Follow by Email

jeudi 7 avril 2011

King's Queer parle de Mdvanii

Hello,


La plupart des personnes nous connaissent grâce à nos concerts performatiques, des live-up qui se trimballent sur les routes coute que coute mal grès la politique de la culture unique très en vogue a l'heure actuelle.

Mais King's Queer c'est aussi de la création sonore pour des compagnies de théâtre contemporaines( Calamity Jane...), des mises en son live de Performeurs ( Anne zimerman, frederic Wieggel, Endorphine...). On aime ces collaborations où les énergies se croisent, se déchainent le temps d'une œuvre qui au départ n'est pas forcément la notre.


Depuis fort longtemps nous suivons le travail de deux artistes BillyBoy*et Lala, un binôme hors norme dont les créations nous touchent, nous emportent (www.fondationtanagra.com), et surtout nous inspirent.On ne sait pas pourquoi mais c'est comme cela, une sensibilité, une démarche qui cognent à la porte de notre intellect, de notre affect.

Puis vint le jour de la rencontre: une explosion d'émotions, humainement et artistiquement. On découvre milles et une oeuvre pour de "vrai", fini les photos voici le concret!Et une nouvelle dimension prend forme...Les Mdvanii ( sculptures de poupées en porcelaine pour adultes, mais allez sur leur site ils en parle mieux que nous) hantent nos esprits.

Une envie inexorable de mettre en chair des sons, des mots sur ces formes, coller des bruits,des mélodies, balancer des ambiances, raconter leurs histoires. alors voilà, on s'y colle.


Notre première "victime ": Mlle Earth walk (http://www.fondationtanagra.com/index.cfm?article=1513&cfid=385260&cftoken=13224613): "c'est une Mademoiselle Mdvanii en porcelaine qui représente une femme alien se rendant à un bal costumé sur terre. Son corps est recouvert d'écailles (faites avec des coquilles d'oeuf brisées collées et polies), elle marche appuyés sur des béquille de verre avec des talons aiguilles et une immense cape sur laquelle est brodée, à la façon des broderies de Lessage pour la haute couture la phrase "FUCK ME FAST FUCK ME HARD AND GET OUT". Il s'agit juste d'une phrase qui a perdu tout son sens dans le futur et qui n'est plus choquante mais purement décorative, comme un outil du passé dont on ne connait plus l'attribution ni l'utilité."(dixit Lala)


Inutile de vous dire qu'on s'est jeté a corps et âme perdues pour rendre ce petit hommage. Mélange de minimal, darbouka, de guitare bastringue, de clavecin et de voix monocordes pour cette sculpture sonore, une boucle, un court métrage bref une bonne histoire...Et ce n'est qu'un début...


D' autre part part nous travaillons aussi sur une reprise d'un morceau de Lala (https://www.facebook.com/pages/Lala/62472222813?ref=ts) "Mario et johnny", et on s'efforce de le persuader de remonter sur scène...Car à notre avis il est arrivé un peu trop tôt dans le paysage sonore français...Mais ceci est une autre histoire qu'on vous contera très vite.


Et sinon King's queer c'est le 9 avril à Rennes au Labo pour les Paillettes Radicales!


A bientôt.

Amours et révoltes.



http://www.facebook.com/notes/kingsqueer-de-kingsqueer/fuck-me-fast-fuck-me-hard-and-get-out/10150130822272232

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire